Qu’est-ce que le visa J1 trainee : les conditions, le prix…

Note importante avant de lire cet article : rien dans cet article n’est destiné à être des conseils légaux. Mais uniquement à des fins informatives.

Cet article a été revu par un avocat en immigration certifié.

Pour rappel, vous devez adapter votre recherche d’emploi aux Etats-Unis en fonction du visa qui vous correspond. Parmi les 15 programmes d’échange du visa J-1, nous allons parler ici du programme Trainee.

Le visa J1 Trainee est celui qu’a obtenu Maxime en 2018, après le visa E2. Et j’ai eu en même temps, le visa J2, visa épouse relié au J1.

Nous allons voir dans cet article :

À qui s’adresse le visa J-1 Trainee et le visa J-1 Intern ?

Le visa J-1 Trainee est spécifiquement réservé à ceux qui souhaitent approfondir leurs compétences et acquérir plus d’expérience dans leur domaine professionnel.

Comment obtenir un visa J1 Intern et Trainee ?L’utilisation de ce visa à des fins d’emploi est strictement interdite. Donc vous et votre « employeur/formateur » devrez fournir à votre sponsor, un « training program » pour démontrer que ce n’est pas un poste d’employé, mais un plan de formation en entreprise.

Le « training program » ne doit pas faire double emploi avec une de vos expériences de travail ou une de vos formations antérieures. Donc il vous faudra bien démontrer dans votre « training program » que vous allez acquérir ou améliorer des compétences que vous possédez déjà et que vous avez besoin d’approfondir.

Pour que vous compreniez mieux, je vais tout simplement vous donner notre exemple. Maxime a réussi à obtenir un  visa J1 de catégorie Trainee l’année dernière. Le « training program » de son visa lui permettait de devenir software engineer senior. Pour ceci, l’approfondissement de certaines de ses compétences pendant la période du J-1 a dû être démontré.

Les critères d’éligibilité pour obtenir un visa J1 Trainee

Pour être éligible à ce visa, il faut que vous ayez :

  • un diplôme de l’enseignement supérieur ou un certificat équivalent obtenu dans une institution en dehors des États-Unis,
  • au moins un an d’expérience en dehors du territoire américain dans le domaine d’activité que vous souhaitez approfondir,
  • votre domaine d’activité listé ci-dessous.

OU BIEN

  • 5 ans d’expérience (à partir de l’âge de 18 ans) en dehors du territoire américain dans le domaine d’activité que vous souhaitez approfondir,
  • votre domaine d’activité listé ci-dessous.

Il n’y a pas de restriction d’âge, ni de nombre d’années d’expérience maximum pour le candidat. Cependant, il devient difficile d’être qualifié pour ce visa en étant âgé ou avec beaucoup d’expérience professionnelle en tant que senior. Maxime avait plus de 7 ans d’expérience en tant que software engineer quand il a obtenu son visa J-1 Trainee.

Vous devriez toujours confirmer ces critères ci-dessus avec votre organisme sponsor parce que chaque organisme a ses propres règles. Je détaille comment trouver votre organisme sponsor un peu plus bas dans cet article.

Les secteurs concernés

Quelles sont les conditions pour décrocher un stage aux Etats-Unis ?

Attention ! Ce visa J-1 Trainee ne convient pas pour des postes non qualifiés. Vous ne pourrez pas non plus le demander pour des postes de garde d’enfants ou de personnes âgées, ou impliquant des soins ou des contacts avec un patient. Pour ces domaines spécifiques, il existe d’autres visas ou programmes pour lesquels vous pouvez être eligible, tel que le J-1 Au Pair, ou encore le J-1 Physician. Aussi, vous ne pourrez pas occuper un poste avec plus de 20% de « travail de bureau ».

Les secteurs éligibles pour obtenir un visa J1 Trainee sont :

  • Agriculture, foresterie et pêche ;
  • Arts et culture ;
  • Construction et bâtiment ;
  • Éducation, sciences sociales, bibliothéconomie, conseils et services sociaux ;
  • Santé ;
  • Hospitalité et tourisme ;
  • Journalisme et communication ;
  • Gestion, commerce et finances ;
  • Administration publique et droit ;
  • Sciences, ingénierie, architecture, mathématiques et industrie.

Les caractéristiques du visa J-1 Trainee

Tous les avantages du J1 que vous pouvez utiliser pour approcher les entreprises.

Durée du visa J1

En fonction du « training program », du secteur et de l’organisme sponsor, la durée du visa peut varier de 3 semaines à 18 mois maximum, et généralement jusqu’à 12 mois maximum pour le secteur hotelier.

Extension du visa J1

Vous pouvez participer à autant de programmes J1 Trainee aux États-Unis que vous le souhaitez du moment que vous y êtes toujours éligible, et ce tout au long de votre vie. Cependant, vous pourrez obtenir de nouveau un visa J1 Trainee uniquement à partir du moment où vous résidez en dehors des États-Unis généralement minimum 24 mois après votre précédent programme J1. Mais encore une fois, tout ceci est en fonction de ce que vous accorde votre organisme sponsor.

Transfert du J1 vers un autre visa

Le visa J1 Trainee est un programme d’échange. Votre intention ici est d’acquérir une expérience professionnelle aux États-Unis uniquement pendant le temps de votre J-1 afin d’approfondir vos compétences et expertises. Ce qui vous permettra de les mettre à profit dans la suite de votre carrière professionnelle en dehors du territoire américain, et notamment dans votre pays d’origine.

Cependant, si vous êtes actuellement sous visa J1 et que vous souhaitez changer votre statut vers un visa H1B ou un autre visa, vérifiez dans un premier temps si vous n’êtes pas sujet au 2 years rule.

Où trouver les entreprises qui embauchent des personnes en J-1 ?

Pour trouver votre employeur et obtenir un visa J1 Trainee, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez en effet vous tourner vers :

  • Les offres de VIE qui utilisent le visa J-1 Trainee. Ces dernières sont réservées aux Européens entre 18 et 28 ans, et il est possible que vous soyez soumis à la règle des 2 ans comme expliqué ci-dessus.
  • Les offres USponsor Me dans les entreprises qui peuvent embaucher sous un visa J-1 (en filtrant bien votre recherche avec le visa J-1).
  • Les entreprises qui peuvent vous embaucher sous un visa J-1 que vous avez ici (en filtrant bien sûr votre recherche avec le visa J-1).
  • Et si vous n’avez pas peur d’être pas ou très peu rémunéré par votre entreprise pendant votre J-1, vous pouvez passer par une agence de placement qui vous trouvera votre stage. Dans ce cas, prévoyez un budget pour pouvoir vivre sur place aux USA, ainsi que 4 000$ supplémentaires qui vous permettront de couvrir les frais d’agence.

Ensuite, vous aurez besoin de faire une demande de visa J1 via un organisme sponsor.

Pour aller plus loin, retrouvez les interviews et témoignages des personnes qui ont obtenu un visa J-1.

Intéressé par le visa J1 Trainee ? Ou vous en avez déjà bénéficié ? Partagez votre expérience dans les commentaires :).

IMPORTANT ! Nos actualités sur COVID-19