Les conditions pour obtenir un visa E2 / E1 en tant qu’employé essentiel

Note importante avant de lire cet article : rien dans cet article n’est destiné à être des conseils légaux. Mais uniquement à des fins informatives.

Pour rappel, vous devez adapter votre stratégie de recherche d’emploi en fonction du visa qui vous convient. Les visas non immigrants de type E (E1 et E2), bien qu’à l’origine réservés aux investisseurs qui souhaitent créer une entreprise ou commercer avec les États-Unis, s’appliquent également aux employés de leur pays d’origine.

Ce sont les premiers visas que nous avons obtenus, Maxime et moi. J’avais en effet obtenu un visa E1 employé essentiel. Et Maxime le visa E2 employé essentiel (après ne pas avoir été tiré au sort pour le H1B). Mais nous ne sommes pas les seuls, d’autres personnes ayant utilisé USponsor Me ont aussi trouvé leur job aux USA sous un visa E-2 ou E-1 employé essentiel.

Je voulais donc vous présenter aujourd’hui toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin si vous souhaitez obtenir un visa E1 ou E2 en tant que salarié :

  • La différence entre le visa E1 et le visa E2
  • Les critères à remplir pour l’entreprise et le salarié
  • Où trouver les entreprises sponsors de ces visas
  • Les avantages et inconvénients de ces visas

La différence entre le visa E-1 et E-2

Avant de rentrer dans le détail, laissez-moi vous préciser la différence entre les visas E1 et E2.

Le Visa E1 (ou Treaty Trader visa) est accordé aux entreprises étrangères souhaitant réaliser plus de 50 % de leurs échanges commerciaux (en biens ou en services) avec les USA. Et en étant basé sur le sol américain.

Le visa E2 (ou Treaty Investor Visa) est quant à lui réservé aux investisseurs étrangers souhaitant créer ou racheter une entreprise aux États-Unis, avec plus de 50% des parts.

Il est nécessaire que le pays d’origine ait un accord de ce type avec les États-Unis. En 2014, il y a eu 139 visas E1, et 2 641 visas E2 de délivrés à des Français.

Les conditions d’obtention du Visa E1 et E2 Employé Essentiel

Une entreprise remplissant les critères d’obtention de l’un de ces deux visas peut ensuite embaucher des employés de son propre pays, aux États-Unis. L’employé en question bénéficiera alors du visa E1 ou E2 employé essentiel.

Quels critères doit remplir l’employé ?

L’employé doit :

C’est là que ce visa devient intéressant. Car la notion d’employé essentiel est assez vague. Concrètement, la loi américaine stipule que pour obtenir un visa E1/E2 en tant qu’employé, il faut être cadre, superviseur. Ou simplement avoir des compétences particulières indispensables au bon fonctionnement de la société.

Comment obtenir le visa E2 ?

Dans la pratique, cela peut recouvrir la plupart des postes au sein d’une entreprise. Pour délivrer le visa E2, les services d’immigration américains regardent :

  • votre degré d’expertise avéré (diplômes, expérience professionnelle) pour le poste considéré ;
  • votre futur salaire ;
  • si l’entreprise qui souhaite vous recruter ne dispose d’aucun autre travailleur possédant ces compétences.

Vous devrez donc argumenter sur votre capacité à participer au développement de la société que vous comptez rejoindre. Et donc sur vos qualifications et votre expérience dans un domaine bien précis. Ne vous inquiétez pas, l’avocat en immigration vous aidera sur ce point. Par contre, ce n’est peut-être pas une option pertinente si vous venez de vous reconvertir.

Pour savoir si vous êtes éligible au visa E-1 ou E-2 employé essentiel, je vous invite à faire le quiz pour lancer l’algorithme des visas ici. Cela vous calculera le visa qui vous correspond le mieux.

Quels critères doit remplir l’entreprise pour un visa E-2 employé essentiel ?

Pour qu’une entreprise puisse vous obtenir un visa E2 employé essentiel, elle devra :

  • être basée aux États-Unis ;
  • avoir reçu un investissement d’un montant « substantiel » par un ou plusieurs investisseurs de la même nationalité que vous ;
  • que ce ou ces investisseurs de la même nationalité que vous, possède(nt) minimum 50 % des parts ;
  • que votre pays (et donc celui des investisseurs majoritaires de l’entreprise) ait signé un traité avec les USA (dont vous pouvez retrouver la liste ci-dessus).

Quels critères doit remplir l’entreprise pour un visa E-1 employé essentiel ?

Pour qu’une entreprise puisse vous obtenir un visa E1 employé essentiel, elle devra :

  • être basée aux États-Unis ;
  • réaliser des activités d’échange de biens ou de services continus entre les États-Unis et le pays de votre nationalité ;
  • que ces échanges représentent plus de 50 % du volume de son commerce international ;
  • que les activités concernées comprennent notamment la banque, l’assurance, le tourisme, le traitement de données ou le transfert de technologie. Mais aussi la publicité, l’ingénierie, le conseil, etc.
  • que le pays concerné par ces échanges ait signé un traité avec les USA (cf la liste ci-dessus).

Où trouver les entreprises éligibles à vous sponsoriser le visa E-1 ou E-2 en fonction de votre nationalité ?

Si les visas E-1 et E-2 sont ceux que l’algorithme visa a calculé pour vous, alors il vous faudra uniquement cibler les entreprises remplissant les critères que nous venons de voir.

Sur USponsor Me, nous avons compilé la liste de :

  • toutes les entreprises qui ont, par le passé, sponsorisé un visa E-1 ou E-2,
  • la nationalité des personnes ayant obtenu ce visa au sein de ces entreprises.

Ce qui nous permet de déduire quelles sont les entreprises qui sont donc techniquement éligibles à vous sponsoriser le visa E1 ou E2 en fonction de votre nationalité, puisqu’elles l’ont déjà fait auparavant. Nous savons aussi quand ces entreprises pour la dernière fois, ont sponsorisé ce type de visa, ce qui nous donne un degré de confidence.

Pour connaitre ces entreprises, une fois que vous avez un compte USponsor Me, il vous suffit d’aller dans la partie « entreprise » en haut à droite.

Trouver une entreprise qui sponsorise le visa E1.

Où trouver les entreprises qui sponsorisent le visa E2 employé essentiel ?

Filtrez ensuite sur les visas E-1 et E-2, et votre nationalité. Et ça vous retournera toutes les entreprises qui peuvent techniquement vous sponsoriser un visa E1 ou E2 ! Plus d’informations sur comment trouver les entreprises sponsors de E1 et E2 ici.

Vous pouvez aussi chercher les offres d’emploi dans votre domaine, dans ces entreprises. Cette fois, c’est dans la partie « job » de l’application, filtrez sur les visas E-1 et E-2, et votre nationalité. Et ensuite, recherchez les offres avec les mots clefs du poste que vous recherchez. Vous pouvez aussi rechercher par lieu si vous avez besoin.

Les avantages et inconvénients de ces deux visas pour les salariés

Comme tous les visas de travail américains, les visas E1 et E2 présentent des points positifs et négatifs.

Les principaux avantages de ces visas :

  • Ils sont déliverables tout au long de l’année. Sans date limite, contrairement au visa H.
  • Il n’y a pas de quotas maximum d’obtention, contrairement au visa H.
  • Votre conjoint marié pourra bénéficier du visa E-1D ou E-2D. Ainsi que d’un permis de travail 3 mois après son arrivée. Il lui permettra de travailler sur le territoire américain, contrairement à un visa H.
  • Vos enfants de moins de 21 ans, et non mariés, pourront eux aussi bénéficier de ce visa pour vivre sur le territoire.
  • Vous aurez la possibilité de voyager avec ces visas.
  • Le délai d’obtention d’un visa employé E1 ou E2 est en moyenne de trois mois. Contrairement au visa H qui peut être de 6 mois ou plus.
  • Votre employeur n’aura pas besoin de prouver qu’il ne trouve personne avec vos compétences sur le marché du travail américain avant de vous employer contrairement à la Carte Verte.
  • La durée d’un visa E1 ou E2 dépend de plusieurs facteurs incluant le pays du traité. Pour nous (Maxime et moi), il a été de 5 ans, et aurait pu être renouvelé indéfiniment tant que l’entreprise se porte bien et soit toujours conforme aux critères du visa. Pour vérifier quelle sera la durée en fonction de votre nationalité, c’est ici.

Quels sont les critères pour avoir un visa E1 employé essentiel ?

Pour les inconvénients :

  • C’est à l’entreprise de vous sponsoriser le visa. Donc il faut vraiment qu’elle soit emballée par votre profil. Les démarches peuvent donc être plus difficiles que pour un J-1, par exemple qui lui, n’a pas besoin d’être sponsorisé par la société.
  • Le coût : 5 000 à 10 000 dollars USD. Ce montant est une évaluation des honoraires d’un avocat en immigration. C’est pour ceci que la tranche est large, car le coût des honoraires peut aller du simple au double en fonction de l’avocat avec qui vous et votre entreprise aller travailler. Sinon les frais pour déposer un visa E2 sont de 460 + 205 dollars USD (merci de vérifier, ce montant peut changer). Ces frais sont souvent pris en charge par l’entreprise. Dans le cas contraire, vous devrez prévoir cette somme dans votre budget d’expatriation.
  • Vous serez étroitement lié à votre entreprise. Et vous ne pourrez donc pas travailler chez un autre employeur avec ce même visa.
  • Vous perdrez automatiquement votre visa si vous cessez de travailler pour votre entreprise. Et serez contraint de quitter le territoire américain immédiatement.
  • Le passage vers la Green Card sera plus compliqué que pour un autre visa de type O, car ce n’est pas le but du visa E1 ou E2 que vous restiez ensuite sur le territoire.

Partir en famille avec un visa E1/E2

Comment décrocher un visa E2 employé essentiel ?

Si vous comptez vous installer avec votre famille aux États-Unis, votre conjoint pourra bénéficier lui aussi du visa E1 ou du visa E2 employé essentiel. À condition bien sûr que vous soyez mariés (le PACS et le concubinage n’étant pas reconnus aux États-Unis). Mais aussi de la même nationalité.

Il n’est d’ailleurs pas rare que des expatriés se marient dans les mois précédant leur départ. Attention cependant de bien avoir votre contrat de mariage lorsque vous déposerez votre demande. Puisque ce dernier vous sera réclamé lors de l’entretien à l’ambassade.

Votre visa lui permettra également d’y travailler, et ce dans n’importe quel secteur. Il ne pourra cependant faire la demande du EAD (Employment Authorization Document) qu’une fois arrivé aux États-Unis. Comptez en moyenne 3 mois. La durée de son visa sera généralement la même que pour le vôtre.

Seuls les enfants de moins de 21 ans, et non mariés, pourront eux aussi bénéficier de ce visa pour vivre et étudier aux États-Unis. Si vous avez des enfants d’un âge avancé et que vous comptez vous installer sur le long terme aux USA, la demande d’une carte verte sera dans ce cas plus judicieuse. Tous vos enfants pourront en bénéficier par extension. Avec pour seule obligation de résider aux États-Unis au moins 6 mois dans l’année.

Comment transférer son visa E1 / E2 ?

Même si vous êtes étroitement lié à votre entreprise, j’ai entendu dire qu’il était possible de transférer votre visa si vous désirez quitter votre société (à confirmer avec un avocat). Et travailler pour une autre, toujours en tant que salarié. Cependant, l’entreprise en question devra, elle aussi, remplir les critères que nous venons de voir dans cet article, pour être éligible à vous sponsoriser le visa E1 ou E2.

De plus, aucun délai ne vous sera octroyé pour rester sur le territoire le temps de rechercher une nouvelle, si vous avez déjà quitté votre entreprise.

Votre intégration et la culture de l’entreprise

Ce n’est pas parce qu’une entreprise a des échanges avec la France, ou est en majorité française qu’elle sera 100% de culture française. J’ai vraiment vu de tout… Des entreprises avec 100% de salariés américains et aucune culture française. Dans d’autres cas, l’entreprise était très francisée avec une équipe de salariés essentiellement français.

Vous aurez donc généralement la possibilité d’évoluer dans un environnement mixte. Le plus souvent, la culture d’entreprise est à la fois proche de celle de votre pays (du fait de son principal actionnaire ou puisqu’il s’agit d’une filiale). Mais aussi de la culture américaine. Ce qui permet de vivre une expérience plus enrichissante et de mieux vous intégrer aux US.

Vous recherchez d’autres informations sur ces visas ? Que recherchez-vous ? Venez nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !