J-1 Exchange Visitor Visa

Qu’est ce que le visa J-1?

Le visa J-1 pour les Etats-Unis est un visa non-immigrant . Le programme J-1 a été créé faire venir temporairement des universitaires aux États-Unis dans un but éducatif spécifique (de l’enseignement ou de la recherche). Aujourd’hui, il se focalise aussi sur la promotion de l’echange culturel avec un un échange de compétences entre les Américains et le reste du monde.

Statistiquement, le visa J-1 était le type de visa le plus courant pour les Français. En 2014, environ 15 000 ont été donnés.

Pour qui est-il ?

Il y a 15 types de programmes visiteurs J-1 , tous complètement différents les uns des autres. Voici les différents programmes et leurs critères d’éligibilité spécifiques:

  • Le scolaire court terme: Ce visa de 6 mois maximum est destiné aux enseignants, aux chercheurs et aux étudiants post-doc, pré-doc et diplômés participant à un cours, une formation ou une recherche aux États-Unis.
  • Le scolaire Professeur et Recherche: destiné pour une durée de 3 semaines à 5 ans, ce programme s’adresse aux enseignants ou aux chercheurs participant à un projet de recherche ou d’enseignement aux États-Unis.
  • Physicien Alien: Avec une limite de 7 ans, ce visa est destiné aux étudiants en médecine diplômés pour poursuivre leurs études aux États-Unis.
  • Interne: D’une durée maximale de 12 mois, ce programme s’adresse aux étudiants inscrits dans une université ou un collège universitaire en dehors des États-Unis, ou aux étudiants qui ont obtenu leur diplôme dans les 12 mois suivant le début d’un programme et souhaitent participer à un stage dans leur domaine d’études.
  • Stagiaire: Ce visa est parfait pour quelqu’un avec un diplôme ou un certificat post-secondaire de l’extérieur des États-Unis (plus un an d’expérience de travail), ou 5 ans d’expérience de travail au total. Il vous permettra de participer à un programme structuré dans votre domaine professionnel pour une durée de 18 mois max – Suis-je eligible a un J1 Stagiaire?
  • Specialiste: Un visa pour les experts reconnus participant à un programme d’observation ou de consultation.
  • Etudiant Ecole Secondaire: Ce visa (pour un maximum de 2 semestres) est destiné aux élèves du secondaire âgés de 15 à 18,5 ans participant à une école secondaire publique ou privée accréditée.
  • Etudiant Ecole Superieur ou Universite : Il s’agit d’un diplôme collégial / universitaire ou d’un candidat non diplômant de l’extérieur des États-Unis inscrit à un programme menant à un diplôme ou à un diplôme dans un établissement d’enseignement postsecondaire agréé, ou à un étudiant participant à un programme de stage pour étudiants.
  • Permis de Travail pour l’été: Pour les étudiants universitaires travaillant dans des emplois saisonniers ou temporaires non qualifiés, ce visa est parfait.
  • Conseiller de Camp: Ceci est destiné aux animateurs de jeunesse, aux étudiants, aux enseignants ou aux personnes ayant des compétences et une expérience spécialisées servant de conseillers dans un camp d’été américain.
  • Au Pair: Ce visa est destiné aux 18 à 26 ans titulaires d’un diplôme d’études secondaires. Il fournit des services de garde aux familles d’accueil pendant que le demandeur suit des cours dans un établissement universitaire accrédité aux États-Unis.
  • Enseignant: Ce visa permettra à un éducateur de rester aux États-Unis jusqu’à 3 ans pour enseigner à plein temps dans une école primaire publique ou privée accréditée.

Le visa J1 présente de nombreux avantages pour une entreprise. C’est facile et rapide de l’obtenir en comparaison des autres visas non-immigrants. Cependant, il comporte également certaines restrictions.

Comment fonctionne le visa J-1?

Pour travailler aux Etats-Unis, vous aurez besoin d’un visa quelle que soit votre situation. Dans le cas du visa J-1 ce n’est pas l’entreprise qui vous sponsorisera , mais une entreprise de sponsor de visas. Donc, gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas compléter votre demande de visa sans une organisation sponsor J-1.

Ainsi, les quatre agents obligatoires dont vous avez besoin pour obtenir un visa J-1 sont:

  • Vous (oui je sais, c’est logique);
  • L’entreprise qui veut vous embaucher:
  • Votre sponsor J1 (ou une entreprise de sponsor de visas);
  • Le Gouvernement Americain (en particulier, le Département d’État et votre consulat).

Vous trouvereztous les organismes sponsors pour les visas J-1 ici. Vous pouvez les contacter pour obtenir un accord de parrainage avant même d’avoir une offre d’emploi (et je vous le recommande fortement). Vous avez juste besoin d’avoir l’accord d’un organisme sponsor.

Cependant, ces organisations ne pourront pas réellement vous parrainer pour le visa J-1 jusqu’à ce que vous obteniez une offre.Une fois que vous avec trouve une entreprise pour un programme de stagiaire, vous pouvez postuler pour un visa.

Il n’y a pas de quota et votre candidature peut être envoyée à tout moment tout au long de l’année.

Est-ce que j’ai besoin d’un avocat ?

Votre candidature pour demander un visa J-1 peut être l’une des deux choses: simple ou compliquée. Permettez-moi de clarifier ce que je veux dire par là: un cas simple est un cas où quelqu’un n’a jamais été aux États-Unis auparavant (en tant que touriste ou étudiant). Si cette situation vous décrit, vous n’aurez pas besoin d’un avocat et pourrez gérer votre demande de visa vous-même. Mais, techniquement vous ne pouvez pas le faire seul, car vous recevrez de l’aide d’un sponsor ou d’une autre entreprise. Ils peuvent vous aider à soumettre votre candidature par l’intermédiaire de votre sponsor et de votre ambassade.

Si vous avez déjà travaillé aux États-Unis ou participé à un programme d’échange, votre situation sera un peu plus compliquée. Mon conseil est d’obtenir l’aide d’un avocat spécialisé en immigration pour vous assurer que vous êtes admissible et pour vous aider à préparer une demande solide.

Candidature-Visa-J-1

Comme il n’appartient pas à votre entreprise d’accueil de parrainer votre visa, les démarches administratives côté entreprise sont grandement simplifiées. Vous pourriez être en mesure de contourner l’embauche d’un avocat si vous avez un cas très simple.

Et, en tant que candidat, vous aurez la possibilité de vous occuper de tous lesprocedures administratives de la candidature pour le visa J1 avec votre organisme sponsor, sans prendre le temps précieux de votre futur employeur. Vous pouvez également être aidé par une organisation pour soumettre votre demande de visa.

Votre employeur devra valider tous les documents, y compris le programme de formation que vous soumettrez.

Le processus de candidature diffère pour chaque type de programme et nécessite une connaissance approfondie des exigences de chacun En effet, si vous ne remplissez pas les documents requis, la demande de l’étranger peut être refusée.

Delai de processus pour le visa J-1

Le délai de traitement pour obtenir un visa stagiaire J-1 est généralement compris entre 3 et 12 semaines, selon l’organisation sponsor que vous choisirez, si vous payez pour un traitement rapide et la disponibilité du consulat pour un entretien.

Le visa J-1 permet-il de faire venir de la famille ?

Vous aurez la possibilité d’être accompagné par votre conjoint et / ou vos enfants. La cohabitation ou l’union civile n’est pas reconnue aux États-Unis; par conséquent, vous devez être légalement marié. Votre conjoint et / ou vos enfants recevront également un visa, un J-2 (J2), qui leur permettra de vivre avec vous, et votre conjoint pourra également travailler aux États-Unis. Cependant, vous devrez prouver que son salaire est supplémentaire et que vous n’en avez pas besoin pour vivre aux États-Unis

Changement d’employeur pendant votre programme J1

Votre visa J-1 est lié à votre entreprise / organisation. En d’autres termes, si votre programme échoue, vous devrez transférer votre visa vers une autre entreprise si vous souhaitez continuer à vivre aux États-Unis, et c’est si votre organisation sponsor vous le permet.

J-1 Cout

Le prix pour obtenir un J-1 dépend de la catégorie et de la durée du programme.

Par exemple, pour la durée maximale, le visa de stagiaire J1 coûtera entre 2 000 $ et 3 500 $. Plus d’infos ici sur le détail du coût du J1.

Qui paiera vos frais de visa J-1?

Un visa n’est jamais gratuit.

Trois parties peuvent participer au paiement des frais de visa; vous, votre employeur ou un organisme gouvernemental (si vous vous inscrivez à un programme spécial). Je ne sais pas si ces agences gouvernementales sont les mêmes que celles qui parrainent votre visa (cela reste à confirmer).

Pour eviter la regle 212 (ce qui vous oblige à rentrer chez vous pendant au moins deux ans après votre programme d’échange de visiteurs), vous ou votre employeur devez couvrir les frais de visa, et non une agence gouvernementale. Donc, si vous ne voulez pas que s’applique a votre cas la regle 212 du visa J1, soyez tres vigileant a ce detail.

Selon vos moyens financiers, vous devez négocier avec votre employeur pour supporter ces coûts supplémentaires.

Il est donc important de prendre en compte le prix de votre visa dans votre budget d’expatriation si vous ne souhaitez pas être à la hauteur. Comme la demande est généralement plus forte que l’offre, vous devrez probablement payer vos frais de visa.

Compensation et couverture santé

Il n’y a tout simplement aucune restriction, minimum ou maximum, sur le revenu pour ce visa. Vous pourriez ne pas être payé du tout, vous pourriez ne pas être payé autant que les autres employés de l’entreprise, ou vous pourriez être payé plus. Mais gardez toujours à l’esprit que le visa de stagiaire J-1 vous permet d’acquérir de nouvelles compétences et d’améliorer votre expertise. Dans notre cas, Max a reçu le même salaire que les autres employés travaillant dans le même secteur que lui dans son entreprise.

En termes de compensation de sante, vous serez couvert par l’assurance sante de votre sponsor, qui est bien sur inclus dans les frais. . C’est un énorme avantage car les frais médicaux aux États-Unis sont très chers.

Cela vous fera économiser entre 500 $ (si vous êtes célibataire) et 1 800 $ (si vous avez une famille) par mois pour vous et votre employeur.

Avantages fiscaux

En plus de n’avoir aucun frais judiciares au début du processus et aucun frais de couverture de soins de santé mensuels,vous et votre employer aurez des avantages fiscaux avec le visa J-1. Ce visa est en fait exempt de:

  • Taxe de sécurité sociale
  • Taxe d’assurance-maladie
  • Taxes de chômage fédérales et d’État, car il s’agit d’un visa de programme d’échange et non d’un visa pour immigrer aux États-Unis (vous ne serez donc jamais techniquement au chômage aux États-Unis).

Cela permettra à votre entreprise d’économiser environ 7,79% et de 7,11% sur vos propres taxes. Voici un onglet reprenant les avantages fiscaux J-1:

Avantages fiscaux pour l'entreprise aux États-Unis pour l'embauche d'un employé avec le visa J-1

Duree du visa J-1

En fonction du programme de formation, du secteur, de l’accord entre vous et votre entreprise et l’organisme sponsor, la durée du visa peut varier de 3 semaines à 3 ans.

Vérifiez la durée du visa du programme qui vous intéresse:

Exigence de présence physique dans le pays d’origine de 2 ans

Comme vous le verrez plus loin dans cet article, tous les titulaires de visa J-1 ne sont pas soumis à la regle « 2 ans de presence sur le territoire d’origine requis « , mais certains le sont.

Cette règle stipule que vous devez retourner dans votre pays d’origine pendant au moins deux années cumulées après votre programme d’échange J-1. En d’autres termes, au cours de ces deux années, vous ne pourrez pas obtenir de visas H, L ou K, un statut de résident permanent ou un visa d’immigrant.

Comment savoir si je suis admissible à cette règle de 2 ans?

Si vous êtes déjà aux États-Unis avec un visa J-1, vous devrez simplement vérifier votre visa. Si vous voyez cette mention“Le detenteur n’est pas sujet a la section 212 (e) la regle des 2 ans ne s’applique pas”, cela signifie que le detenteur n’est pas sujet a cette regle.

Dans quel cas la règle s’applique-t-elle?

Quelles sont les démarches pour obtenir un visa J1 ?

Si vous n’êtes pas encore titulaire d’un visa J-1, vous serez soumis à cette règle si :

  • votre programme d’échange de visiteurs est financé par une agence gouvernementale
  • votre pays et votre domaine d’activité sont dans la liste concernée par cette règle

Si votre programme est financé par une agence gouvernementale, vous serez soumis à la règle des 2 ans.

Si votre pays n’est pas inscrit ici, et si votre programme n’est pas financé par un organisme gouvernemental, vous ne serez pas soumis à la règle des 2 ans.

Si votre pays est inscrit, cliquez ici pour voir si votre secteur est répertorié selon votre pays. Si votre secteur est répertorié, vous serez alors soumis à cette règle. Si ce n’est pas le cas et que vous ne recevez pas non plus votre programme financé par une agence gouvernementale, vous ne serez pas soumis à cette règle.

Pour plus d’informations, vous trouverez toutes les instructions ici.

La dérogation à la règle de 2 ans

Si vous êtes éligible à la «règle des 2 ans», vous pouvez trouver un moyen de la contourner. Cependant, cela n’est possible que si vous remplissez des critères très spécifiques. Vous trouverez plus d’informations ici.

Intéressé par le visa J-1? Ou avez-vous déjà bénéficié de ce visa? Partagez votre expérience dans les commentaires ci-dessous! 🙂

Veuillez consulter l’article ci-dessous pour plus d’informations.

IMPORTANT ! Nos actualités sur COVID-19